• BAUDENS Pauline

Vaincre l’angoisse du confinement en télétravail


Nous sommes tous confinés, la plupart d’entre nous sont désormais en télétravail forcé depuis quelques semaines déjà. La situation risque de perdurer quelques semaines encore.


Des conséquences sur la santé mentale de chacun sont à déplorer. Tout d’abord, il y a la peur d’être contaminé, mais aussi le manque de contrôle sur nos situations actuelles et futures. Et ça, c’est frustrant et source d’angoisse. Beaucoup d’entre nous souffre en silence.


Cela se traduit peut-être par :

- de l’anxiété,

- de l’irritabilité,

- la perte d’intérêts pour le travail,

- la perte de confiance en soi,

- des difficultés pour se concentrer,

- de la fatigue, des problèmes de sommeil,

- des maux de tête fréquents,

- des problèmes digestifs,

- des comportements « évitant » (alcool, drogue, etc.)

- et bien sûr des erreurs d’inattention ou de jugement au travail

A long terme, les conséquences, outre d’être moins productif, peuvent être plus graves encore et affecter la santé.


Voici, cinq solutions pour réduire cet état de stresse mental et physique et faire face aux événements avec une force toute nouvelle :


1. LA COMMUNICATION

Partagez vos angoisses avec quelques collègues en les conviant à des « Pause Café virtuelle » mais surtout avec votre manager. Votre manager se doit d’être au courant et il lui faut agir en fonction, en apportant par exemple son soutien ou en revoyant ensemble vos priorités. Et si vous êtes vous-même manager, parlez-en à votre équipe, de même qu’à votre responsable. Montrer de la vulnérabilité ne signifie pas qu’on montre de la faiblesse mais plutôt qu’on est une personne digne de confiance et honnête à soi-même et avec les autres.

2. SE CHANGER L’ESPRIT


Évidemment, avec la presque impossibilité de se déplacer, il est devenu difficile de se changer les idées. Cependant, vous pouvez tenter de vous lancer des défis de création (peinture, écriture, musique, bricolage, décoration, etc.) mais aussi d’essayer de faire des exercices physiques en suivant des vidéos/apps de mise en forme. Ce n’est pas évident quand l’espace où l’on vit n’est pas très grand, mais l’idée c’est de mettre le travail de côté un petit instant et de se vider la tête en s’amusant à faire quelque chose que l’on aime. Faire de la méditation est une bonne idée pour concentrer son esprit et prendre un temps de réflexion sur soi-même. Prendre plusieurs moments dans la journée pour simplement souffler est aussi une bonne technique à adopter. Sachez que par exemple Google propose des cours de méditation à ses employés et ça c’est une super idée.


3. PRENDRE REGULIEREMENT DES PAUSES


Si vous avez tendance à ne pas décrocher du travail tout au long de la journée, forcez-vous à prendre des pauses même si votre concentration est maximum. C’est primordial, votre cerveau aussi bien que votre corps ont besoin de souffler.


4. METTRE DES LIMITES AU TRAVAIL

Quand votre travail est terminé, rangez votre ordinateur portable, et réouvrez-le que le lendemain quand la journée boulot est repartie. Essayez de ne pas dépasser les 8h de travail par jour. Travailler plus est assez nocif. Charles de Gaulle disait : « La vie n'est pas le travail : travailler sans cesse rend fou. » Être heureux(se) et en bonne santé est plus sacré. De plus, ce n’est pas parce que l’on travaille plus que l’on est plus productive. Se forcer à travailler moins longtemps peut nous poussez à aller davantage à l’essentiel, et de fil en aiguille nous rendre plus productif.


5. POSITIVER

La situation n’est pas facile. Elle n’est facile pour personne. Ruminer ne vous aide pas et n’aide personne. Même dans les pires scénarios, il est possible de rester quelqu’un de positif et d’optimiste qui va vers l’avant, mais cela demande davantage d’effort que de se conforter dans le négatif. Faire cet effort vaut la peine pour vous-même et les gens qui vous entourent. Par exemple, vous pouvez essayer pendant une journée de vous forcer à ne dire principalement que des phrases positives, et vous verrez, cela vous fera du bien.



A chaque problème sa solution. Nous sommes tous différents, ce qui fonctionne pour certains ne fonctionne pas pour d’autres. Cependant, il faut voir ces évènements actuels comme un défi. C’est un défi que de se prouvez à soi-même que l’on est capable d’utiliser sa créativité pour se changer les esprits, même bloqué dans un 9m². Aussi, n’hésitez pas à demander du soutien autour de vous, et soutenez vous-même vos collègues et proches dans ces moments difficiles.

9 vues