• BAUDENS Pauline

Comment faire un bon pitch !

Dans votre quotidien, vous avez besoin de « pitch-er » régulièrement ? Que ce soit pour présenter des projets, ou votre Start-up, à d’éventuels clients ou investisseurs ?


Si c’est votre cas, vous le savez, réussir le pitch n’est pas une mince affaire !

Le « pitch », autrement appelé l’ « elevator pitch », est une présentation rapide de votre start-up, projet ou autre, qui ne dépasse pas cinq minutes. Par conséquent, il s’agit d’être concis, précis, et surtout convaincant en très peu de temps. Tout se joue dans la préparation et la passion que vous mettez à donner votre pitch.


Ainsi, j’aimerais partager avec vous différents éléments qui feront de votre pitch un succès !


🔆


1. Allez à l’essentiel


Un pitch, c’est court surtout si vous n’avez qu’une ou deux minutes pour présenter. Ainsi, ne commencez pas par « Bonjour tout le monde ». Rappelez-vous, à l’oral, nous débitons en moyenne 130 mots par minute. Chaque mot compte ! Ainsi, commencez directement par votre accroche, sans vous souciez des politesses.



2. Suivez une structure


1) L’accroche :

Annoncez le problème en quelques phrases que vous résoudrez ensuite. Ici, vous pouvez donner des chiffres surprenant illustrant le problème.


2) Votre présentation :

Ce n’est pas une obligation, mais c’est ici le bon moment pour vous présenter comme celui apportant la solution, et crédible pour le faire.


3) Votre solution :

Développez-là de manière structurée, claire et précise. Vous n’avez pas le temps avec les détails. Allez à l’essentiel.

Il vous faut uniquement énoncer et décrire succinctement trois points principaux.

De plus, pour bien vous faire comprendre, présentez votre projet ou votre entreprise à travers des cas pratiques, autrement dit des scénarios.


4) La conclusion :

Cette dernière se doit d’être accrocheuse. Pour être réussi, il lui faut encore résonner dans la tête de l’audience après votre présentation. Ainsi, il vous faut finir avec un message fort, puis un simple « Merci ». Rien de plus !



3. Ayez un Powerpoint « catchy »


Utilisez le Powerpoint simplement pour appuyer vos dires. Marquez très peu de texte, mettez simplement des images, et de courtes vidéos si vous en avez. Sachez qu’en général, les gens adorent regarder des vidéos, surtout si elles sont belles et intrigantes.



4. Gagnez l’attention de votre public


Je me souviens d’un pitch où mon collègue a dit quelque chose comme « […] parce que nous sommes comme les conducteurs de bus […]. » Dans ma tête, je me suis dit « ah bon ? Hein ? De quoi il parle ? Pourquoi il dit ça ? ». La seconde après il avait capté mon attention et celle de nos 400 autres collègues. Dire quelque chose d’étrange est un moyen pour rallumer les cerveaux de l’auditoire et attirer leur attention.


Une autre manière est celle d’utiliser des mots inattendus. Lors d’un des pitchs que j’ai donné, j’ai absolument tenu à me présenter comme ceci : « those who know me already know that I am a hardcore traveller » (traduction : ceux qui me connaissent déjà savent que je suis une voyageuse de l’extrême). Dans la salle, seuls une quarantaine de personnes me connaissaient aussi bien pour savoir que j’adore voyager. Ce jour-là, j’ai prononcé « hardcore » sans même penser à aucune stratégie, et pourtant j’ai réveillé l’audience. A la suite plusieurs collègues se sont souvenus de ma présentation et m’en ont reparlé en riant. Ainsi, le message est : surprenez ! Montrez de l’enthousiasme et de l’énergie. Ne faites pas dans l’ordinaire !



5. Préparez-vous


Votre pitch, vous devez le connaître par cœur, notamment s’il fait moins de deux minutes. Dans tous les cas, les toutes premières phrases et la dernière doivent être apprises et répétées par cœur.


Se préparer, vous aidera à contrôler votre niveau de stress le moment venu. Je vous renvoie à l’un des articles que j’ai écris et qui donne des conseils sur la gestion du stress : « Comment j'ai vaincu ma peur de parler en public grâce aux workshops ».


Dans tous les cas, sachez que plus vous connaîtrez sur le bout des doigts votre pitch, plus votre niveau de stress sera maîtrisé.


🔆


En conclusion, la phase de préparation du pitch est clé. Elle ne doit en aucun cas être bâclée. Une fois votre pitch bien maîtrisé, il ne vous reste plus qu’à montrer votre passion pour ce projet, cette entreprise, avec énergie. C’est en partageant votre enthousiasme que vous convaincrez votre public.


Je me souviens d’une fois où j’ai cru avoir misérablement raté mon pitch. Et pourtant, mes coéquipiers sont venus me remercier, car devant tout le monde, j’avais énoncé à quel point j’avais aimé travailler avec eux sur ce projet, à quel point ce projet nous avait tenu à cœur et à quel point j’avais été fière d’avoir vécu cette expérience. Oui, j’étais angoissée sur scène et cela s’est senti, mais le public a aussi senti beaucoup de gratitude, d’enthousiasme et de passion envers ce projet.


La passion, c’est le plus important. Partagez-là et vous convaincrez les personnes qui vous écoutent que ce n’est pas simplement un produit ou un service que vous proposez, mais quelque chose qui vous tient réellement à cœur parce que vous y croyez dur comme fer.


🔆


Pour vous tenir au courant de nos divers événements (Meetups et formations), inscrivez-vous à notre newsletter ! Cliquez ICI !