• BAUDENS Pauline

5 choses qu'organiser des workshops m'a apporté

Et si, au-delà d'être utile à vos collègues, organiser des workshops pouvait être un avantage pour votre parcours professionnel ?

Avez-vous déjà organisé et présenté un workshop ? Si oui, vous rappelez-vous de votre premier workshop ? Que vous a-t-il appris ?


Pour moi, chaque workshop est l’occasion d’apprendre quelque chose de nouveau.


Au début, lorsque j’ai commencé à organiser et présenter des workshops, je le faisais simplement pour améliorer mon aisance à l’oral. J’ai donné des workshops sur divers sujets concernant le monde de l’entreprise et sans même m’en rendre compte, j’ai commencé à développer un mille-feuille de compétences qui me sont utiles au quotidien pour mon développement personnel et dans ma carrière.


Je vous présente ci-dessous cinq compétences et faits acquis suite à l’organisation de workshops pour mes collègues :



1. De la prise d’initiative


Au début, il m’a fallu réunir du courage pour affronter la peur que le workshop soit un flope total. C’est en affrontant cette peur et en sortant de ma zone de confort que j’ai gagné confiance en moi et en prestance. Aujourd’hui, j’ose et tente davantage. Je n’ai plus peur de l’échec, car pour moi, si je fais face à un échec ce sera l’occasion d’apprendre quelque chose d’inédit. L’important, c’est d’aller toujours de l’avant, et cette manière de penser me rend bien plus active et ambitieuse !



2. De la créativité 


Pour chaque workshop que j’ai donné, il me fallait trouver un thème susceptible d’intéresser mes collègues. Une fois la présentation prête, il me fallait communiquer le jour, l’heure et l’endroit j’avais prévu d’animer le workshop. Pour convaincre mes collègues de venir assister à la présentation, il me fallait communiquer d’une manière à susciter leur curiosité, puis plus tard les épater avec mon workshop pour qu’ils reviennent. J’ai dû faire preuve de toujours plus d’originalité et d’humour pour captiver mes collègues.



3. Des compétences organisationnelles


Organiser, concevoir et présenter un workshop prend du temps. Du temps, je n’en avais jamais assez. Ainsi, j’ai dû apprendre à être plus rapide et efficace dans mon travail et dans l’organisation et la conception des workshops. Par exemple, pour gagner du temps au long terme, j’ai créé des modèles type d’emails, de la documentation pour mes collègues m’aider, etc. Aussi, j’ai souvent demandé de l’aide à certains de mes collègues, ce qui m’a permis d’apprendre à déléguer des tâches.



4. Des compétences en communication et en négociation


Au début, je n’étais pas branchée communication. Il m’a fallu apprendre à utiliser différents outils pour attirer des collègues à mes workshops. J’ai tout essayé : les posters sur les frigos, les messages sur les tableaux, etc. ! Petit-à-petit, j’ai appris à communiquer mon message de manière plus convaincante et j’ai commencé à avoir plus d’impact. De même, au tout début mon manager n’était pas d’accord que je donne autant de workshops. Il craignait que cela empiète sur mon travail. En présentant bien les choses, il a fini par voir la valeur pour l’entreprise et pour mon développement personnel de mener de telles activités, et m’a par la suite soutenu.



5. De la reconnaissance, une réputation et de la visibilité


Mes collègues ont bénéficié de mes actions. Mes workshops leur ont permis d’apprendre quelque chose de nouveau, parfois de s’améliorer à l’oral et de discuter de certains sujets intéressants. Après chaque workshop, j’ai reçu des remerciements. Contre toutes attentes, je me suis créée une réputation et j’ai gagné en visibilité, même le PDG était au courant de mes activités et apparemment appréciait mon implication. J’ai ainsi pu développer un réseau solide au sein de l’entreprise.



Au final, organiser des workshops a été un excellent moyen de progresser dans ma vie professionnel et d'améliorer ma prise d'initiative, ma créativité, mes compétences en organisation, en communication ainsi que mon leadership. Je suis persuadée que vous pouvez suivre la même voie en organisant à votre tour des workshops. Vos collègues apprécieront vos efforts, car vous soutenez leur développement personnel. Et si vous craignez de ne pas avoir beaucoup de succès, je vous propose 5 stratégies pour réussir vos workshops. Pour accéder au document, cliquez ICI ! Mettez toutes les chances de votre coté et apprenez à vous faire confiance. Devenez un leader et n’oubliez jamais, le succès se partage !


21 vues