• BAUDENS Pauline

Évitez la déconfiture, restez zen




C’est la reprise ! Retour au boulot. Pourtant, le virus est toujours dans l’air. Mais voilà, l’économie est à plat… Il faut reprendre la machine en main.


L’atmosphère est au plus bas, entre peur d’être infecté et mécontentement suite à ces deux mois d’enfermement. Beaucoup de sentiments s'entrechoque : peur, colère, dégoût, ennui, solitude, lassitude. C’est la déconfiture…


Pour l’éviter, adoptez l’esprit du combattant zen !


Pour cela, voilà 4 conseils pour adopter le bon état d’esprit et naviguer tout au long de cette période de corona de malheur qui n’est pas prêt de terminer.



Conseil 1 : Recréez du lien social


Prenez contact avec vos amis, votre famille mais aussi vos collègues. pendant les heures de bureau, réservez quelques courtes plages horaires pour des pauses cafés, virtuels si vous êtes en télétravail, avec vos plus proches collègues. Pendant ces pauses café, échangez sur la façon dont vous avez chacun vécu le confinement.


Pour aller plus loin, vous pouvez même organiser des Happy Games pour les divertir et les amuser. Chez Work in Happiness nous avons créé un chouette défi qui pourrait séduire vos collègues : Le Carnaval des Déconfinés. Un bon moyen de s'amuser ensemble en détournant nos masques. Cliquez ICI pour télécharger la description complète du jeu !



Conseil 2 : Faites de la relaxation


Beaucoup de convaincus se tuent à nous le répéter. La méditation, le yoga, la relaxation en générale nous fait du bien. Pendant longtemps, j’ai moi-même pensé que le yoga n’était pas pour moi. Pourtant, il y a tellement de types de yoga et de méditation que chacun peut trouver chaussure à son pied.


Dans tous les cas, l’idée n’est pas de se forcer à faire du yoga, de la méditation, des exercices de respiration et de relaxation, mais plutôt de se donner des moments pour relâcher la pression en se relaxant. Prenez régulièrement ces moments, l’idéal étant de prendre environ 20 minutes tous les jours.


N’hésitez pas à prendre ce moment de relaxation ensemble avec vos collègues. Par exemple, tous les mardis pendant une heure, je retrouve mes anciens collègues sur Zoom et ensemble nous faisons du yoga en mode cool. Nous n’avons pas de prof, juste quelques petites bases. Vous pouvez aussi suivre la vidéo d’un professionnel.


C’est drôle de partager de telles activités avec ses collègues. Cela permet de mieux les connaître. Vous découvrirez alors qu'un tel possède un chat persan, l’autre à des méduses imprimées sur le mur, et qu’un autre encore adore les poneys.



Conseil 3 : Ne travaillez pas trop – assez – mais pas trop


Au vu la période particulière que nous traversons tous, ne vous acharnez pas au travail, prenez une légère distance. Travaillez une durée raisonnable, puis réservez du temps pour vous et pour des activités extra-boulot.


Ce n’est pas en vous oubliant dans votre travail que vous vous sentirez mieux, mais plutôt en faisant des choses qui font avancer votre vie comme renforcer les liens avec ses proches, se lancer dans des projets importants pour vous, etc. Divertissez-vous !


Ainsi, consacrez-vous plutôt à vos collègues. Montrez-vous solidaire. Prenez le temps de les écouter et de les soutenir. C'est mieux que de vous plonger sous des charges de travail monstrueuses qui ne sont parfois pas si nécessaires. Si c’est votre cas, essayez de revoir vos priorités à la baisse. Allégez-vous.



Conseil 4 : Lâchez-vous !


Faites le fou le temps d’un instant. Trouvez-vous un espace ou un moment où vous êtes seul et lâchez-vous. Certains ont besoin de crier, d’autres de frapper un punching-ball, puis d’autres encore ont besoin de faire un sprint. La manière dont vous vous lâchez est propre à vous. Oubliez toutes vos sources d’angoisse le temps d’un instant.


Petit conseil : faites ça chez vous, c’est certainement plus approprié qu’au bureau !


Pour ma part, j’attends d’être seule pour mettre la musique à fond, chanter et danser ! Après ça, toutes mes ondes négatives s’évaporent.




Pour conclure, prenez du temps pour vous-même et les personnes qui vous entourent. C’est en vous détachant du stress du travail que vous pourrez davantage vous consacrer à vous-même. Votre travail au bureau en l’instant T est secondaire. Analysez vos peurs, parlez-en à votre entourage, n’ayez pas peur d’en parler avec vos collègues. Vous vous rendrez compte que vous n’êtes pas seul. Nous sommes tous dans cette même situation d’incertitude.N’oubliez pas : Positivez malgré les moments difficiles, adoptez l’esprit du combattant zen !


Pour télécharger le défi : Le Carnaval des Déconfinés. Cliquez ICI ! Testez-le et donnez nous en des nouvelles !

25 vues